Comme chaque année, à l’automne, nos plages se transforment en bancs de posidonies. Vous savez ces « algues » dont bon nombre d’entre nous se plaignent. Et si on vous disait que sans elle, il n’y aurait plus de plages du tout, vous y croyez ?

La posidonie c’est quoi ?

Avant tout, première révélation : la posidonie n’est pas une algue ! Oui on sait, ça fait un choc. Il s’agit d’une plante marine présente sous forme d’herbiers, endémique de la mer Méditerranée. À la différence des algues, la posidonie possède des racines et produit même des fleurs.

Sa particularité est son feuillage caduc, qui se détache de la plante lorsque ce dernier devient trop encombrant. Ainsi, chaque automne, les feuilles de posidonie quittent leurs racines et la mer pour s’échouer sur nos plages.

Mais cette plante ne sert pas juste de décoration des fonds marins. Bien au contraire, elle est pleine de ressources !

Source d’alimentation

Les herbiers de posidonies jouent un rôle vital dans la biodiversité marine.

Ces derniers servent avant tout de refuge pour de nombreuses espèces animales. La densité de leur feuillage offre ainsi une protection contre les courants et sert de nurserie pour une grande partie de la faune marine.

En plus d’offrir le gîte, le couvert est également assuré. Les poissons comme la saupe, les oursins et toutes les espèces herbivores du coin savourent cette plante faisant d’elle leur principale source d’alimentation.

Paroi contre l’érosion

Comme nous le disions plus haut, chaque automne, le feuillage des herbiers se détachent de leurs racines pour rejoindre nos plages. Et là encore, bien que morte, la posidonie joue un rôle vital.

Tout comme les feuilles mortes de nos forêts constituent la base de vie de tout un microcosme, les « banquettes » de posidonies formées chaque automne sur nos plages, abritent et protègent la faune littorale et surtout, protègent nos côtes de l’érosion. Sans elle, c’est donc une partie plus importante de notre littoral qui serait emportée chaque hiver par les vagues.

De plus, la quantité de posidonie échouée est une bonne jauge pour vérifier que les herbiers sont en bonne santé et donc que l’eau est de bonne qualité. Ainsi, plus il y en a, mieux c’est !

Amoureux des plages, propriétaires en bord de mer, locaux et vacanciers, nous pouvons donc remercier la posidonie de s’échouer chaque année sur nos plages !

attention espèce protégée

Dans le cadre de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature et par l’arrêté du 19 Juillet 1988 relatif à la liste des espèces végétales marines protégées : il est interdit de détruire, de colporter, de mettre en vente, de vendre ou d’acheter et d’utiliser tout ou partie de la plante, vivante ou morte.

Entre sa protection et son efficacité contre l’érosion, nous ne pouvons pas retirer les banquettes de posidonie de nos plages. C’est pourquoi, il se peut parfois que ces banquettes restent plus ou moins longtemps sur celles-ci. C’est tout simplement la nature.

Néanmoins, des opérations de déplacements des posidonies sur la plage ou bien de mélange avec du nouveau sable sont réalisées chaque année afin de donner à la nature un petit coup de pouce.

finalement, la posidonie a tout bon !

Refuge de la faune marine et côtière, nurserie de la biodiversité marine, rempart contre l’érosion du littoral… La posidonie a tout bon, il est donc essentiel de l’accepter et de la protéger.

D’autant plus que tout le monde n’a pas la chance de l’avoir sur son littoral. En effet certaines communes sont obligées d’imaginer chaque année de nouveaux moyens de lutter contre l’érosion de leurs côtes. Et cela coûte cher. Nous, nous avons la solution qui nous tombe non pas du ciel, mais de la mer !

Certes, le sable blanc et nos précieux galets se cachent pendant une période de l’année, mais c’est pour assurer un avenir à nos plages, à nos côtes, à notre ville tout simplement.

Alors on dit merci à la posidonie !

kelly

Auteur

kelly

Bandolaise de naissance, après quelques voyages je suis revenue à mon premier amour, ma ville. Mon ambition : vous faire découvrir le plus bel endroit du monde, Bandol évidemment.

Partager ce contenu :

Plus d’articles similaires

Les plages bandolaises mises à l’honneur

Vie quotidienne

Les plages bandolaises mises à l’honneur

Publié le 23.05.2024
Le palmarès Pavillon Bleu 2024 est tombé et cette année encore les eaux claires bandolaises brillent de mille feux ! Découvrez les plages lauréates à découvrir lors de votre prochain séjour à Bandol. Le pavillon bleu c’est quoi ? Créé en 1985, ce label prône l’engagement pour le développement durable et la protection de l’environnement. […]

Où télétravailler à Bandol ?

On a testé pour vous

Où télétravailler à Bandol ?

Publié le 10.05.2024
Le télétravail à Bandol, et plus globalement sur la côte varoise, c’est un peu comme avoir cheaté le code. Comme si vous aviez trouvé la faille pour bosser dans des environnements de rêve, tout en gagnant de l’argent. Une façon de voyager et de découvrir la France en alliant pro et perso. Alors, si votre […]

Quelle est la météo à Bandol ?

Vie quotidienne

Quelle est la météo à Bandol ?

Publié le 5.05.2024
Bien que notre région soit baignée par un ensoleillement toute l’année, il se peut parfois que des nuages voilent notre beau temps, ce qui peut en désarmer plus d’un. Alors pour que vos journées restent lumineuses malgré les éléments, voici quelques informations et astuces pour tout savoir de la météo à Bandol. Sommaire : La […]

Bandol en avril

Vie quotidienne

Bandol en avril

Publié le 1.05.2024
Vous le savez, chaque mois nous faisons un retour en images sur le mois précédent à Bandol. Histoire de vous faire revivre vos vacances … ou bien de vous donner envie pour les prochaines. Voici donc, la vie à Bandol en avril. 🏝️ Connaissez-vous la différence entre l’île rousse et l’Île Rousse ? Outre les […]