Entre arbres typiques de nos côtes et fleurs colorées d’ici, voici une petite liste non exhaustive des belles plantes que vous pourrez retrouver à Bandol.

Ce parcours est collaboratif. Pour en savoir plus, rendez-vous en fin de page.

bougainvillier

Office de Tourisme

Bougainvillier parcours botanique Bandol

Ce sont des arbustes épineux grimpants aux vives couleurs. Ce qu’on prend généralement pour les fleurs, ou les pétales des fleurs, très colorés, n’en sont pas. Il s’agit en réalité de bractées situées à l’extrémité des rameaux. Les fleurs sont petites et blanches, et se trouvent entre les bractées.

Ces plantes sont originaires des forêts tropicales humides d’Amérique du Sud et sont largement utilisées comme plantes ornementales jusque dans les régions tempérées chaudes.

PHOENIX CANARIENSIS À DEUX TÊTES

Plage du Casino

Phoenix canariensis, plus connu sous les noms de «Faux dattier» ou de «Palmier des Canaries», est un palmier à la silhouette très graphique pouvant atteindre 15 mètres de hauteur.

Dans son jeune âge, surtout lorsqu’il est taillé, il ressemble un peu à un ananas avec son stipe présentant les anciennes marques foliaires et sa touffe sommitale formée par ses palmes aux feuilles linéaires opposées. Celles-ci peuvent mesurer jusqu’à 5 mètres de longueur formant une splendide couronne.

Celui-ci est bicéphale. Il en existe très peu.

JACARANDA MIMOSIFOLIA

Quai Charles de Gaulle

Le Jacaranda est un arbre tropical caduc dont le port est étalé et dont la particularité est sa floraison bleue extrêmement spectaculaire.

Des panicules de 20 à 30 cm se forment sur des branches sans feuillage, en avril jusqu’en juin.

Les fleurs ressemblent à celles des digitales, tubulaires, en clochettes étroites, à cinq lobes. Après la floraison, des fruits en forme de gousses ligneuses et arrondies apparaissent.

FAUX-POIVRIER ODORANT

Quai Charles de Gaulle

Schinus molle, communément appelé «Faux-poivrier» ou «Poivrier sauvage», est une espèce d’arbres de la famille des Anacardiaceae originaire d’Amérique du Sud. Ses feuilles finement divisées sont persistantes. Froissées, elles dégagent une forte odeur de poivre. Son port est retombant, sa silhouette rappelle celle du Saule pleureur.

Au printemps apparaissent des grappes de petites fleurs blanc-crème, suivies à l’automne de fruits secs, semblables à des grappes de raisin ou à des grains de poivre, de couleur rose à maturité.

LAGUNARIA PATERSONII

Quai Charles de Gaulle

Lagunaria patersonii est un petit arbre qui grandit jusqu’à 10–15 m de hauteur. Dans les endroits abrités il a un port pyramidal élancé, mais il est capable de croître dans les localités côtières balayées par le vent où il développe des formes contorsionnées.

Le feuillage est persistant. Les feuilles, de 5 à 10 cm de long, sont épaisses, ovales, de couleur vert olive. Le revers est tomenteux, gris quand la feuille est jeune, virant au gris-vert.

Paulownia

Quai Charles de Gaulle

Paulownia est un genre d’arbres, les paulownias, de la famille des Paulowniacées, qui sont originaires de Chine et de Corée.

Cette essence est principalement utilisée pour son bois, pour stabiliser les sols ou fournir du fourrage, mais aussi comme arbre d’ornement, notamment l’espèce communément nommée paulownia : Paulownia tomentosa.

Le Paulownia est aussi surnommé «arbre impérial».

Kapokier

Quai Charles de Gaulle

Appelé également fromager, arbre aux amoureux ou Kapokier, l’arbre à kapok (Ceiba pentandra) est un arbre tropical de très grande taille à croissance rapide, pouvant être centenaire.

Son tronc épineux est d’abord dressé avant de s’étaler. Cependant l’écorce grise est lisse autour des épines. Dans les forêts de l’Afrique il surplombe la canopée.

FÉVIER D’AMÉRIQUE, FÉVIER ÉPINEUX

Quai Charles de Gaulle

L’arbre peut vivre entre 120 et 150 ans et mesurer jusqu’à 25 mètres de haut. Sa cime irrégulière, étalée et ovale, porte un feuillage au couvert léger qui évoque celui du Robinier faux-acacia, mais en plus fin et clair.

Ce sont des arbres de grande taille, épineux, à feuilles caduques. Le tronc et les branches sont garnis d’épines très acérées de type tripartite et de couleur marron brillant, qui peuvent atteindre 6 à 9 cm. Il existe des variétés sans épine ou inerme.

murier platane

Quai Charles de Gaulle

Morus australis, le Mûrier à feuilles de platane ou Mûrier platane, est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Moraceae, originaire d’Asie et introduite en Europe au début du XXe siècle.

Ce sont des arbustes ou de petits arbres souvent utilisés comme arbres d’ornement et d’alignement.

TIPUANA TIPU

Quai Charles de Gaulle

Tipuana tipu ou Palo rosa ou Tipa est une espèce de la famille des Fabaceae de la sous-famille des Faboideae. Le genre Tipuana est monotypique.

Le Tipuana tipu est originaire d’Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay

pin parasol

Quai Charles de Gaulle

Le Pin parasol ou Pin pignon est une espèce d’arbres conifères de la famille des Pinaceae.

Présent dans le bassin méditerranéen, l’arbre, quand il est à maturité, est reconnaissable à son port caractéristique évoquant un parasol déployé. On le différencie aussi par son écorce rouge et large.

Sa graine, le pignon de pin, est souvent utilisée en pâtisserie.

albizia

Rue des écoles, sur la place de la Mairie annexe

Albizia est un genre botanique d’environ 150 espèces de petits arbres et arbustes tropicaux ou subtropicaux à croissance rapide.

Il appartient à la famille des Mimosaceae selon classification classique, ou à celle des Fabaceae, sous-famille des Mimosoideae selon la classification phylogénétique.

CINNAMOMUM CAMPHORA

Quai Charles de Gaulle

Le Camphrier (Cinnamomum camphora) est un arbre à croissance rapide dont on obtient une huile essentielle par distillation du feuillage et des jeunes rameaux.

Cette huile contenant le camphre est commercialisée sous le nom de Ravintsara.

Pour télécharger la version numérique du guide, cliquez ici. Et pour la version papier, n’hésitez pas à venir nous rendre visite à l’Office de Tourisme.

vous souhaitez ajouter une nouvelle espèce ?

Si vous souhaitez contribuer à l’élaboration de ce guide, c’est très simple :

  • Prenez une photo de l’espèce que vous souhaitez ajouter.
  • Notez son nom et sa localisation.
  • Envoyez le tout par mail à l’adresse bandoltourisme@bandoltourisme.fr avec pour objet « Parcours botanique ».
  • Si vous souhaitez être nommé contributeur, pensez à mentionner dans votre mail vos nom et prénom.

Sur la base de vos trouvailles, nous mettrons à jour la brochure régulièrement.

Vous aimerez aussi

Le parcours historique

Promenades et randonnées

Les plages

Partager ce contenu :