Fragilité de l'air, chants et mémoires d'ombres

Les productions d'images et de jeunesse de Paule Van Geneberg exprimaient les désaccords, l'ironie, les désirs de bousculer la volonté des plus forts et échapper au sort de nos affligeantes identités. Les photographies exposées aujourd'hui approchent le thème de la fragilité et de l'impermanence.

Le monde, les éléments - air et lumière, chaleur et mer, terres et roches et végétaux apparaissent en espaces et formes qui évoquent les forces invincibles de l'éternité.

L'ombre apparaît, furtive, fragile autant que réelle.

Du vendredi 15 mars au mercredi 10 avril
Vernissage le vendredi 15 mars à 18h
Galerie Ravaisou