Ces objets sont partout, laissés pour compte, inanimés. Ils traînent dans nos greniers nos débarras, nos décharges ou prennent la poussière sur nos étagères. Nos regards ne se portent plus sur eux, si ce n’est pour se dire : « C’est un nid à poussière, il faut que je m’en débarrasse ! ».

Et pourtant les années passent et ils sont toujours là, peut-être parce qu’ils dégagent quelque chose, parce qu’ils sont malgré tout, beaux ou de bonne facture ou parce qu’ils font partie de nos souvenirs d’enfance ou familiaux, de notre mémoire collective.

Ces objets devenus obsolètes, qui ont fait notre histoire, Yann Krief les aime, il les trouve beaux, les chine dans les greniers, en brocantes, chez le ferrailleur ou au détour d’une rue.

Ils sont posés là, à même le trottoir, comme abandonnés, à l’image d’un chien dont on ne voudrait plus assumer la responsabilité, mais à qui l’on souhaite pourtant qu’ils trouvent un nouveau maître qui saura les aimer…

L’obsolescence n’était pas dans le temps un leitmotiv, au contraire, les objets étaient produits pour durer, ils étaient faits avec soin, avec des matériaux de très grande qualité, certains des objets qu’utilise Yann Krief ont plus de 150 ans.

Au premier regard, ils inspirent Yann Krief, l’artiste visualise leur place dans la construction d’un nouveau projet, il les assemble entre eux sans soudure afin de leur donner une seconde vie, les objets fusionnent, pour devenir des robots expressifs, tous uniques qui séduisent petits et grands !

Ouvrez les yeux, ils sont partout prêts à reprendre vie. La seule limite est votre imagination ! 

Entrée libre 

Horaires galerie Ravaisou :
Mardi : 9h - 12h30 / 14h-17h30   -  Mercredi : 9h - 12h30  -  Jeudi et vendredi : 14h - 17h30  - Samedi : 9h - 12h - Fermé lundis, dimanches et jours fériés